Nicolas LESTOQUOY en concert à Pibrac

Nicolas Lestoquoy est né à Lille en 1982. Il commence la guitare à l’âge de 5 ans auprès du guitariste Xavier Descamps. Héritier des méthodes de Abel Carlevaro il s’imprègne du répertoire sud américain dès le plus jeune âge. Cotoyant les musiques amplifiées à l’adolescence il part en tournée dès qu’il eu 18 ans et se fait une place dans le milieu des musiques alternatives. Peu de temps après il se rapproche de ses premiers enseignements et se forme auprès de Jean Phillippe Gruneissen au conservatoire de Lille. Il entre ensuite dans la Classe prestigieuse classe d’Alberto Ponce (CNSMDP, ENSMDP) d’où il sortira avec les plus belles distinctions.

S’enchainent depuis les rencontres et les disques. D’abord avec Sébastien Llinares avec qui il enregistre les Variations Goldbergs et forme ainsi le Duo Mélisande. Leur disque (paru chez Paraty) rencontre un très beau succès et les Radios Nationales s’emparent vite de cette nouvelle référence. C’est ensuite avec Berten D’Hollander qu’il explore le répertoire pour duo avec Flûte Traversière. Leur Duo, très remarqué, ne laisse personne indiffèrent et leur succès tant sur scène qu’au disque (Intégrale de Giuliani paru chez Hortus & AYZ) révèle encore une fois la virtuosité des interprêtes au service de la musique.

Plus récemment il forme le Cuarteto Levín dans plus pure tradition du Tango Chanté. Entouré de musicien eux aussi formés dans les Conservatoires Supérieurs, il sort sur le label Atom Records un beau disque enregistré lors de leur première tournée à Buenos Aires. Régulièrement appelé comme Sideman il se produit avec le Quintet de Jazz « Swingin’ Partout » qu’il a formé. Cette année ils partent en tournée en Inde. Nicolas est soutenu par la Spedidam, et le Bureau Export.

« Madame, Monsieur,c’est avec plaisir que je m’adresse à vous pour vous dire à quel point ma collaboration avec le guitariste Nicolas Lestoquoy s’est avérée fructueuse. Nicolas Lestoquoy possède de grandes qualités de coloriste et fait chanter la guitare avec sensibilité. Cela fut manifeste autant pour la pièce que je lui ai dédié, SERENADE MELANCOLIQUE op. 99 (2004, éditions Alphonse Leduc), que pour les autres pièces que j’ai eu la chance d’écouter interprétées par lui.Je lui souhaite un succès mérité tout au long de sa carrière de soliste et de chambriste qui semble s’affirmer de jour en jour. Cordialement, » Nicolas Bacri.

“Avec une assurance à toute épreuve celui qui collectionne les projets musicaux est aujourd’hui au coeur de l’actualité” Florent Passamonti, Guitare Classique Magasine​

“Nicolas Lestoquoy, guitariste toujours très actif, jouant en solo, en quintette, est également avide de nouvelles rencontres puisque c’est aujourd’hui avec le flûtiste Berten D’Hollander qu’il se produit en duo dans ce superbe enregistrement. Une réussite discographique indiscutable, mais également une découverte avec ces œuvres du compositeur Mauro Giuliani (1781-1829) encore inédites au disque.” Patrice Imbaud, L’éducation Musicale

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s