Violon et Orgue à l’église de Pibrac le vendredi 8 juillet à 20h30

Le duo formé par la violoniste Natacha TRIADOU et l’organiste Marc CHIRON donne de nombreux concerts avec succès depuis plusieurs années : Festival International Toulouse les Orgues, Festival Bach, Festival d’Albi, Les Musicales du Causse, Abbaye de Sylvanès, Cathédrale de Cahors, Cathédrale d’Auch etc.

Pour ce concert à l’église de Pibrac, ils nous proposeront un programme varié et très virtuose pour le violon ou l’orgue avec des oeuvres de MOZART, KREISLER, DVORAK, MENDELSSOHN, DELERUE, SAINT-SAËNS, LEFEBURE-WELY, PAGANINI…

  « J’ai été si impressionné par son jeu…Elle apportera un grand crédit à la culture en France » – Lord Yehudi MENUHIN

Violoniste française, Natacha TRIADOU mène une carrière de concertiste et professeur, après avoir étudié à la Yehudi Menuhin School, à la Musikhochschule de Lübeck (Allemagne), et enfin, à l‘International Menuhin Music Academy (Suisse). Elle s’est produite lors de nombreux concerts, dans le cadre de grands festivals internationaux (Festival Menuhin de Gstaad, Festival d’Estoril au Portugal, Festival Toulouse les Orgues, Festival « C’est pas Classique » à l’Acropolis de Nice…) et dans des lieux prestigieux (Victoria Hall de Genève, Tonhalle de Zürich, Cathédrale d’Albi, Basilique St Sernin, Abbatiale de la Chaise Dieu, Palais des Congrès du Mans, Abbaye Royale de l’Epau, Cathédrale de Reims, Kultur Casino de Berne…). Plus d’infos : Natacha Triadou – Violoniste virtuose française

  Né à Cholet, Marc CHIRON débute ses études musicales dans sa région d’origine puis au CNSM de Paris où il obtient trois premiers prix. En 2000 il est finaliste au prestigieux Concours International d’Orgue de Chartres. Musicien polyvalent, il se produit régulièrement en récital en France et à l’étranger : Cathédrales Notre-Dame de Paris, Chartres, Poitiers, Eglise Saint Eustache à Paris… et aussi avec divers ensembles et orchestres tel que l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Il a également participé à de nombreux festivals : Burgos et Saragosse en Espagne, Debrecen et Szeged en Hongrie, Landsberg en Allemagne, Sylvanès, Toulouse les Orgues, Festival Radio France de Montpellier…Il est actuellement organiste à l’église de la Dalbade à Toulouse et titulaire honoraire des orgues de la cathédrale d’Auch et de MontaubanMarc Chiron – Organiste � Toulouse

***

“La passion de la musique en partage et une maîtrise d’exécution remarquable caractérise ce duo d’exception.” – La Dépêche du Midi

« Un feu d’artifice des plus belles pages romantiques et virtuoses  » – L’Alsace

« Concert violon et orgue : une séquence musicale d’excellence – Un authentique concert d’anthologie – Natacha Triadou et Marc Chiron, un binôme éblouissant «  – Le Petit Journal

« Le public a été conquis et chose rare, s’est levé pour applaudir les musiciens… » – Le Courrier Français

Le duo sur YOUTUBE  :

Le magnifique Concerto de l’Adieu de Georges DELERUE (musique du film « Dien Bien Phu »)

et la « Campanella » de PAGANINI : PAGANINI La Campanella – Natacha Triadou et Marc Chiron

RépondreTransférer

Concert pour l’Ukraine : 14 mai 2022 – église de Pibrac

14 mai 2022 concert pour l’Ukraine – église de Pibrac

L’association « Orgues et Patrimoine de Pibrac » vous invite à un concert de soutien pour l’Ukraine, le samedi 14 mai 2022 à 20h30., dans l’église de Pibrac, avec l’ensemble Lumivoce. Garance Le Barth (mezzo-soprano) et Jean-Michel Azon (baryton-basse) ont conçu ce concert « Ukraine Guerre et Paix », inspiré des événements en cours, mêlant textes et chants.

Accompagnés par Simon Siaud au piano, ils interpréteront des airs et des duos de Haendel, Haydn, Mozart, Fauré, Gounod… pour nous faire vivre un agréable voyage musical tout en nous associant, avec empathie, à la douleur du peuple ukrainien.

L’entrée sera gratuite avec participation libre. Les bénéfices du concert seront reversés à des associations agissant pour l’Ukraine.

30 avril 2022 église de Pibrac – SONGBOOK concert guitare avec Sébastien LLINARES

SONGBOOK, par Sébastien Llinares

Quelque part entre le jazz, la création contemporaine et la transcription classique, Songbook est une déclaration d’amour ! Amour des musiques qui m’ont construit et des musiciens qui les ont créées. Chacun à leur manière, ils ont changé mon rapport à la musique, ont alimenté mon intériorité, ont nourri mon inspiration. 

Au-delà des genres et des époques, je tente dans ce projet de construire la photographie acoustique d’une famille musicale, et d’imaginer un dialogue entre les différents membres qui la composent. 

Dans Songbook, il y a des hommages à des guitaristes que j’adore comme Joe Pass, Charlie Byrd, Joâo Gilberto … Des thèmes revisités, par exemple « Embraceable You » de Georges Gershwin, « Some Other Time » de Leonard Bernstein, « Django » de John Lewis, « Vibrate » de Rufus Wainwright, chacun joué sur différents types de guitares, classiques, espagnoles ou jazz. 

Il y a aussi des compositions personnelles dans lesquelles le jazz, la pop et le minimalisme se réunissent autour de l’écriture spécifique de la guitare classique. Et enfin, une pièce que Stéphane Leach, compositeur et arrangeur, notamment des musiques de scènes d’Olivier Py, m’a spécialement écrite.

Chaque pièce est dessinée, destinée, à la guitare seule, et est écrite et éditée comme une pièce de concert solo. 
Mais chacune peut aussi être augmentée, colorisée grâce à la palette d’autres instruments invités. Andrès Ségovia disait que la guitare était un orchestre que l’on regarde avec un télescope tenu à l’envers. Et, en réfléchissant à cette image, si l’on regarde les pièces du point de vue de la guitare, puis qu’on les agrandit grâce au télescope de Segovia, alors une orchestration apparaît. C’est avec cette idée que je conçois l’instrumentation dans l’univers musical de ce Songbook. Une ligne de basse soutenue par un violoncelle, un rythme accentué par des percussions, une mélodie développée par un violon, une texture précisée à la guitare électrique … Chaque pièce peut donc exister dans sa version la plus pure, à la guitare solo, comme dessinée au fusain, mais elle peut aussi revêtir des couleurs subtiles ou châtoyantes suivant les circonstances.

Sébastien Llinares

Sébastien Llinares en quelques mots

Guitariste singulier, musicien au parcours riche et atypique, Sébastien Llinares met son jeu au service de toutes les musiques, qu’elles soient anciennes ou contemporaines, écrites ou orales, savantes ou populaires. Malgré cette versatilité revendiquée, il s’inscrit dans la lignée de l’école espagnole grâce à l’enseignement de Rafael Andia, qu’il a suivi à l’École Normale Supérieure de Musique de Paris

Aujourd’hui, Sébastien Llinares visite le répertoire en cherchant la voie d’un nouveau romantisme, où la rigueur formelle développée pendant ses études de musicologie, la conscience historique née de sa pratique des musiques anciennes et la spontanéité issue de l’étude du jazz, tentent d’établir un dialogue entre les styles et les époques.

Il se produit régulièrement en soliste, en formation de chambre ou en ensemble, et son répertoire large lui permet de donner des concerts et récitals brassant diverses esthétiques, de la musique ancienne à la création en passant par le jazz. Ainsi, il est souvent invité sur les scènes et dans les festivals, en France et ailleurs.

Ses disques sont chaleureusement accueillis par la presse et le public. Dans ces enregistrements, après avoir exploré la musique française pour guitare, le mystérieux Erik Satie, les « Variations Goldberg » de Jean Sébastien Bach, le siècle d’or espagnol de Luys Milan ou la deuxième renaissance espagnole de Joaquin Turina, Sébastien se consacre cette fois-ci à Songbook, un univers personnel au carrefour du jazz, de la création contemporaine et de la transcription classique.

Il est producteur de l’émission « Guitare Guitares », diffusée chaque samedi à 12h30 sur France Musique.
https://www.radiofrance.fr/francemusique/podcasts/guitare-guitares

réservation

Concert « Ô LES CHOEURS » dimanche 9 janvier 2022 à 17h30 église de Pibrac

Feminae, un programme pour célébrer la femme.

Ce programme est élaboré principalement autour d’oeuvres mariales du répertoire choral sacré.
Nombre de compositeurs se sont inspirés, dans leurs oeuvres, de cette immense figure de la religion catholique : la Vierge Marie. Aujourd’hui, Ô les chœurs réinvente ce fragment de notre patrimoine musical pour célébrer la femme sous tous ses visages. Quelques oeuvres du répertoire profane viendront poétiser ce concert haut en couleurs sonores.

Ô les chœurs est un chœur de chambre toulousain, formé en 2020 à l’initiative de Lucie Rueda. Cet ensemble semi-professionnel est composé d’une dizaine de chanteurs en voie de professionnalisation dans la musique. Il aborde un répertoire éclectique, de la Renaissance à la musique contemporaine, entièrement a capella. Lucie Rueda, leur directrice artistique est elle-même étudiante en direction de choeur et d’orchestre au conservatoire à rayonnement régional de Toulouse.

Ci-dessous, toutes les informations concernant le concert :
Tarif plein : 10 euros
Tarif réduit : 6 euros

Réservation en ligne via Helloasso au lien ci-dessous :
https://www.helloasso.com/associations/o-les-choeurs/evenements/feminae-pibrac

Pibrac, l’église Sainte-Marie Madeleine

Prenons de la hauteur, pour vous souhaiter, au nom de l’association « Orgues et Patrimoine de Pibrac » une bonne et heureuse année 2022.

D’ores et déjà nous pouvons vous dévoiler nos prochains concerts et animations

  • dimanche 9 janvier 2022 à 17h30 : « Ô LES CHOEURS »
  • dimanche 16 janvier 2022 concert voix et accordéon annulé
  • 2022 date à venir : Natacha Triadou au violon et March Chiron à l’orgue concert reporté
  • 17 et 18 septembre 2022 : 39ème Journées Européennes du Patrimoine, sur le thème du « patrimoine durable », visite du clocher, animation orgue …
  • 30 avril 2022 : concert guitare avec Sébastien Llinares
  • juillet 2023 : 3ème édition festival « Guitare, Guitares »

(mise à jour page du 25/03/2022)